Guide : Achat VS leasing, que choisir ?

Related Articles

Dans le monde automobile, la location a le vent en poupe. L’enquête de la société de marketing AAA DATA menée en 2017 révèle que si seulement 8 % des voitures du parc automobile français étaient louées en 2010, ce chiffre a atteint les 29 % en 2017.

La location séduit notamment les jeunes dont les apports financiers restent modestes. Ils préfèrent louer une voiture moderne en profitant d’un loyer mensuel faible, plutôt que d’investir dans une vieille voiture d’occasion.

Achat ou location : laquelle choisir en ce début de décennie ?

L’achat, une solution déclinante mais toujours avantageuse ?

Les prix de l’automobile ont doublé depuis l’après-guerre, passant de 13 389 € en 1953 à 26 717 € en 2019 pour un modèle neuf selon l’Argus. De plus, le pouvoir d’achat de la majorité des Français décline, surtout en ce qui concerne les jeunes. L’achat est donc moins envisagé, bien qu’il conserve un certain nombre d’avantages :

  • des crédits peu couteux. S’ils semblent actuellement repartir à la hausse, les études constatent néanmoins que le taux moyen en France sur 4 ans se situe autour de 4,30 % en mars 2019 ;
  • la propriété du véhicule. C’est bien là l’avantage majeur de l’achat ! Dès que le contrat est signé, le véhicule vous appartient. Vous ne subissez donc contractuellement aucune limitation ou contrainte d’utilisation ;
  • la revente. Propriétaire de votre véhicule, libre à vous de récupérer une partie de votre mise initiale en le revendant au bout de quelques années. Cependant, il faut prendre en compte la décote atteignant 50 % de la valeur initiale au cours de la quatrième année.

La location, une si bonne affaire pour les petits budgets ?

Si la location d’un véhicule est une solution qui s’attire les faveurs croissantes d’une part importante de la population, ce n’est pas sans raison. Elle présente deux avantages majeurs :

  • des mensualités plus faibles. La somme que vous débourserez chaque mois en location est en général fixe et moins élevée ;
  • des modèles récents. Sur les contrats de location de courte durée, proposés notamment par les constructeurs automobiles, il est envisageable de changer régulièrement de véhicule.

Depuis 2010, deux nouveaux types de contrats de location ont vu le jour sur le marché automobile : la Location avec Option Achat (LOA) et la Location Longue Durée (LDD).

La Location avec Option Achat : à mi-chemin entre locataire et propriétaire

La LOA, aussi appelée leasing ou crédit-bail, permet à un acquéreur d’utiliser un véhicule sans l’acheter immédiatement. La durée d’engagement et le kilométrage programmé se négocie lors de la souscription. Une valeur de rachat est alors fixée.

Pour conclure le contrat, est d’abord remis un dépôt de garantie et un apport initial, valant 10 à 15 % de la valeur d’achat estimée. S’ensuit un paiement mensuel. A la fin de la durée prévue, le locataire peut soit se porter acquéreur et payer la somme convenue lors de la signature du contrat, soit renoncer à l’achat et se voir rembourser le dépôt de garantie et l’apport initial.

Si la LOA parait être une solution avantageuse, une étude de la DGCCRF montre pourtant qu’elle représente un surcoût de 10 à 20 % par comparaison à l’achat traditionnel. Qui plus est, si renoncement à l’achat, la responsabilité du conducteur est engagée en cas de dégradation. Des frais de remise en état s’appliquent alors.

À noter que tout n’est pas noir ou blanc, la voiture de leasing comporte certains avantages comme des frais de leasing déductibles fiscalement, ou un large choix de véhicule.

La Location Longue Durée : pour des budgets plus élevés

La LDD fut originellement conçue pour les entreprises qui souhaitaient renouveler régulièrement leur parc automobile. Les kilométrages prévus par les contrats sont généralement plus élevés que pour une LOA, et les coûts sont donc plus importants.

Pour des conducteurs expérimentés, adeptes de voitures modernes et roulant sur de longues distances, la LDD représente un atout conséquent. En revanche, il n’est pas question ici de rachat en fin de contrat, et les frais d’entretien du véhicule sont à la charge du loueur.

La reprise de contrat : l’irruption de l’occasion dans la location

Tendance notable de ce début de décennie, de nombreux sites proposent des transferts de leasing. Ce type d’arrangement évite à un locataire les coûteuses ruptures de contrat en transférant le bail à un autre. Le repreneur bénéficie alors d’une durée d’engagement plus courte et n’a à fournir ni apport initial ni dépôt de garantie, tout en conservant la possibilité d’achat s’il s’agit d’une LOA.

Pour aller plus loin

Comments

Vos articles préférés

Le guide de la carte crise : Obtention, Changement, Perte

La carte grise est la carte d’identité d'un véhicule. C'est l'un des documents les plus importants. Sur ce dernier, apparaissent toutes les informations concernant...

Le secteur automobile très impacté par la crise sanitaire

La crise sanitaire du coronavirus a eu des effets négatifs sur l'économie et l'industrie. Le secteur de l'automobile a été particulièrement touché. Le confinement...

Quels sont les papiers nécessaire lors de l’achat d’une voiture à l’étranger

Avant d'acheter une voiture à l’étranger, il convient de se renseigner sur l'état du véhicule et sur la réputation du vendeur. Ce...