Pourquoi les jeunes conducteurs sont-il plus à risque ?

Related Articles

Pour un jeune adulte, il y a une étape importante pour obtenir sa liberté : obtenir le permis de conduire. Certes, une fois que la carte rose est en poche, cela veut normalement dire que le jeune conducteur connaît le code de la route et est capable de conduire prudemment. Toutefois, si l’on en croit les statistiques, les jeunes conducteurs sont souvent impliqués dans des infractions au code de la route et dans des accidents.

Ils apprennent encore

Le jeune conducteur a du passer le code de la route ce qui lui a pris parfois plusieurs mois. Il a également eu au moins 20 heures de conduite avec un moniteur agréé avant de passer l’épreuve du permis de conduire. Normalement, lorsqu’il reçoit son permis de conduire, il est apte à conduire puisqu’il connaît les règles et qu’il sait maîtriser son véhicule.

Les statistiques sont pourtant dramatiques pour les jeunes conducteurs. Selon le ministère de l’intérieur, un jeune conducteur a 3 fois plus de risques de commettre un accident. Lors des 3 premiers mois de permis, le risque d’être impliqué dans un accident mortel est doublé. De plus, 29 % des jeunes conducteurs ont eu un accident avant de pouvoir enlever leur A derrière. Dans la plupart des cas, l’accident se déroule pendant les 500 premiers kilomètres du conducteur.

Lors des accidents, le ministère de l’intérieur annonce que 24 % des jeunes étaient sous l’emprise d’alcool ou d’un stupéfiant. De même, il a été prouvé par des organismes sérieux qu’un jeune sur deux a tendance à regarder son téléphone lorsqu’il est au volant ne serait-ce que pour changer la musique ou lire un message.

Ce risque élevé s’explique donc par des comportements inappropriés au volant. Le jeune conducteur gagne en confiance dès qu’il a obtenu son permis, il a tendance à croire que rien ne peut lui arriver. Même s’il a son permis, le jeune est encore en phase d’apprentissage. Il n’a pas pu apprendre à gérer toutes les situations possibles en route pendant 20 heures de conduite.

Le risque se répercute sur le prix de l’assurance

Évidemment, l’assurance s’adapte à ce risque. D’ailleurs, le Code des assurances invite sérieusement les assurances à appliquer une « subprime » pour les jeunes conducteurs. Lorsque vous vous assurez pour la première fois, vous prenez le statut de « jeune conducteur » pendant au moins 2 ans si vous avez fait conduite accompagnée et 3 ans si vous avez permis le permis normalement. Le but de l’assurance est d’être en mesure de rembourser les dommages causés par les assurés et de réaliser du profit comme toute entreprise. En conséquent, comme le risque d’avoir un accident est plus élevé pour un jeune conducteur si l’on en croit les statistiques, le prix est forcément plus élevé. Tous les jeunes conducteurs doivent subir cette subprime. Le prix est légèrement plus bas pour les jeunes qui ont fait conduite accompagnée puisqu’ils ont déjà 3 000 kilomètres à leur actif.

Il est important de bien se renseigner avant de choisir son assurance auto. Il faut penser à utiliser un comparateur ou éventuellement faire une simulation d’assurance auto pour obtenir le meilleur prix sans sacrifier les garanties. Il est souvent recommandé de ne pas se rendre au moins cher même si l’offre est tentante. Vous devez être couvert pour les dommages les plus importants.

Pour aller plus loin

Comments

Vos articles préférés

L’émergence fulgurante de l’achat d’automobile en ligne

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les habitudes des consommateurs sont bouleversées. Le secteur automobile n’échappe pas à la règle, avec de...

La procédure à suivre pour mettre à jour sa carte grise après un changement d’adresse

Au cours d'un déménagement, la déclaration de votre changement d’adresse figure parmi les démarches administratives à réaliser. Quelle est la procédure à suivre pour...

Le secteur automobile très impacté par la crise sanitaire

La crise sanitaire du coronavirus a eu des effets négatifs sur l'économie et l'industrie. Le secteur de l'automobile a été particulièrement touché. Le confinement...