Code de la route : quels sont les véhicules prioritaires ?

Articles associés

Il existe des véhicules qu’on appelle prioritaire, ils ont la possibilité de se déplacer plus rapidement que les autres. Ces derniers détiennent cette légitimité à travers le Code de la route. Ils jouissent donc d’une dérogation spéciale partout où ils vont. Cependant, on distingue une autre catégorie de véhicules que vous ne devez pas confondre avec les véhicules prioritaires. Il s’agit des véhicules non prioritaires, mais qui bénéficient d’une facilité de passage. Tour d’horizon sur tous ces véhicules qui profitent d’une dérogation spéciale d’ordre prioritaire officielle ou officieuse dans le Code de la route.

Les deux types de véhicules d’intérêt général

De prime abord, vous devez savoir que cette notion de priorité est imposée par le code de la route sur les véhicules d’intérêt général. Toutefois, il existe deux types de véhicules d’intérêt général : ceux qui sont prioritaires et ceux qui bénéficient d’une facilité de passe.

Les véhicules d’intérêt général prioritaires que sont :

  • Les véhicules liés à toutes les unités d’urgence de l’hôpital.
  • Les véhicules des services de police nationale et municipale.
  • Les véhicules de la gendarmerie.
  • Les véhicules des pompiers.
  • Les véhicules des douanes.
  • Les véhicules qui transportent des détenus.
  • Les véhicules escortés par la gendarmerie et la police.

Ainsi, tous ces véhicules ont la possibilité d’enfreindre le Code de la route si le besoin se présente. Néanmoins, ils doivent utiliser une sirène à deux tons et user d’un gyrophare clignotant. Ces derniers leur permettent d’indiquer à tous les usagers de la route qu’ils sont en mission et leur évitent de se mettre en danger.

Si vous révisez le Code, il est également important de ne pas oublier que si un véhicule est escorté par la police ou la gendarmerie, il est aussi considéré comme prioritaire. Par conséquent, si les véhicules du ministère, de la présidence ou des diplomates ne sont pas escortés, ils n’ont aucun droit de priorité. Cela en dépit de leur gyrophare.

Les véhicules d’intérêt général avec une facilité de passage :

  • Les véhicules de transport de fonds.
  • Les véhicules d’entretien de la chaussée.
  • Les ambulances privées.
  • Les véhicules de transport de sang et d’organes.
  • Les véhicules d’intervention électrique.

Ces véhicules ne jouissent pas de manière officielle du statut de véhicules prioritaires. Vous n’avez donc aucune obligation de leur céder le passage sur la route. Toutefois, étant donné leur titre, ils bénéficient d’une facilité de passage qui dépend amplement de votre civisme. Pour cela, faites preuve de bon sens et ne les gênez pas pendant leur déplacement.

Que faire en présence d’un véhicule prioritaire ?

Lorsque vous vous approchez d’un véhicule prioritaire, ayez comme premier réflexe de réduire votre vitesse. Ensuite, essayez de dégager la chaussée autant que possible, car la plupart du temps, ces véhicules foncent à vive allure. Dans la mesure où vous vous trouvez dans une rue étroite, continuez à avancer jusqu’à ce que vous ayez un peu de place pour vous garer sur le côté.

Dans tous les cas, vous devez rester vigilant. Gardez à l’esprit que les voitures que vous pouvez croiser dans les carrefours n’ont peut-être pas entendu la sirène. Avant d’engager une manœuvre, pensez toujours à cette possibilité. Vous devez donc rester très prudent et anticiper tous vos mouvements afin de protéger votre vie et celle des autres. 

Par ailleurs, la reconnaissance d’un véhicule prioritaire et le comportement à adopter face à ce dernier sont souvent traités dans les 40 questions d’examen du Code. Ils sont souvent responsables de la hausse du nombre de fautes durant le test. C’est pourquoi si vous voulez avoir un bon taux de réussite, révisez bien cette partie sur les véhicules prioritaires. 

Ainsi, vous savez maintenant que ce ne sont pas toutes les voitures avec des gyrophares qui sont des véhicules prioritaires. Toutefois, en cas de non-respect de ce droit de priorité, vous encourez des amendes.

Pour aller plus loin

Commentaires

Vos articles préférés