L’impact de la pandémie sur les chauffeurs taxis en France

Related Articles

En mars 2020, le coronavirus a fait son apparition sur le territoire français avec ses conséquences sur l’industrie automobile. Afin d’éviter que le covid 19 ne se propage encore plus, la mesure prise par les autorités a été de confiner tous les citoyens. Cependant, cette décision a engendré l’arrêt de nombreux secteur professionnel. Affectés par la crise économique et sanitaire, les taxis en France sont également en difficulté. Mais quels sont les impacts de la pandémie sur ces chauffeurs ?

La perte de clientèle

Outre le confinement établi par le Gouvernement, la fermeture des frontières fait aussi partie des mesures prises pour limiter la propagation du coronavirus. Face à cette situation, le nombre de touristes n’est plus le même. Vu qu’il y a de moins en moins de visiteurs qui arrivent à l’aéroport, les taxis ne trouvent donc pas de courses à faire. Depuis le début du confinement, ce secteur du transport a rencontré une baisse d’activité allant de 50 à 60 %.

Pendant que les grandes villes sont très touchées, les régions intermédiaires s’en sortent un peu mieux. Il faut savoir que l’absence des voyageurs et des hommes d’affaires signifie moins de trajets aux aéroports d’Orly et de Roissy. D’une autre part, la mise en place du couvre-feu cause également la perte de client. Ainsi, les chauffeurs de taxi devront arrêter leur travail aux alentours de 22 heures. Dans ce secteur du transport, trouver des clients est devenu très rare, que ce soit durant le jour ou la nuit.

La concurrence avec les motos taxis

Pour le moment, les taxis classiques sont au point mort. Face à la situation actuelle, les gens préfèrent plutôt appeler les motos taxis. De nombreuses entreprises comme https://www.libertytrans.fr proposent ce service. Se voulant moins chère et plus « covid friendly », la prestation de ces deux roues ont connu une hausse de la demande depuis la pandémie du coronavirus. Vu que la plupart des clients choisissent les motos taxis, la voiture de transport avec chauffeur se retrouve sans voyageur.

Selon les taxis en France, les courses ne sont plus suffisantes alors que les charges à payer augmentent. Afin d’être rentables, ces professionnels doivent encaisser environ 250 euros quotidiennement. Aujourd’hui, ils n’arrivent même plus à gagner la moitié de ce chiffre.

Le service des taxis, toujours autorisé en France

Même si le covid 19 fait ravage sur le territoire français, la circulation des taxis est toujours autorisée dans le pays. Il faut savoir que cette activité se rattache à d’autres secteurs tels que le tourisme et l’événementiel. En quelque sorte, ce sont surtout grâce aux déplacements professionnels, aux diverses conférences et aux vacanciers que les taxis peuvent effectuer leur travail.

Afin de compenser les pertes, il ne reste plus que les petites courses pour les particuliers. En France, les sociétés qui œuvrent dans le transport de personne n’ont pas encore transmis leur opinion en ces temps durs. Que ce soit les taxis d’Uber ou G7, les courses continuent, même avec peu de revenus. Concernant les taxis possédant des autorisations de travailler la nuit, ils ne seront plus en circulation à cause du couvre-feu.

Pour aller plus loin

Comments

Vos articles préférés

3 astuces pour donner de la personnalité à votre voiture

Lorsque l'on possède un véhicule, on ne veut pas qu'il ressemble à tous les autres et encore moins à ceux du même modèle. Pour...

Carte grise en ligne : comment faire ses démarches ?

Seul ou via un professionnel, découvrez comment faire vos démarches carte grise en ligne, de manière sécurisée et rapide. 

Changer la batterie de sa voiture : simple et rapide

Votre voiture a du mal à démarrer ? Le voyant de la batterie s'allume sur le tableau de bord ? Il est...