Voiture du futur : à quoi s’attendre pour la voiture de demain

Related Articles

À sa création, la voiture était juste un moyen qui permettait de transporter des individus. Avec l’évolution de la technologie, les constructeurs automobiles ne cessent de sortir des modèles plus innovants. En effet, les idées reçues sur le véhicule du futur se réalisent chaque année durant les salons de l’auto. Grâce à de simples capteurs, il est désormais possible de trouver une voiture qui se gare toute seule. Face à cette situation, la question qui se pose est : à quoi s’attendre pour l’automobile de demain ?

L’évolution sans cesse des voitures

Depuis l’apparition des technologies embarquées, de nombreuses entreprises ont décidé d’investir et d’intégrer ces outils dans les voitures modernes. Au début des années 90, les voitures de luxe étaient équipées d’un “simple” GPS, appareil qui indique au conducteur la route la plus rapide. Au fil du temps, cette aide à la conduite s’est considérablement améliorée et un GPS est désormais capable de signaler les différents dangers sur votre chemin.

De nos jours, la majorité des autos possèdent un GPS alors que c’était auparavant un véritable luxe. Il existe également aujourd’hui des véhicules connectés. Ces derniers sont désormais reliés à Internet via des puces 4G et se transforment même en hotspot wifi pour leurs occupants. Dans ce cadre, l’association entre les géants du Web et des constructeurs devient de plus en plus importante.

C’est le cas des firmes tel que Google et Volvo ou encore Amazon et Ford qui travaillent de pair à l’évolution de ces technologies embarquées. Outre ces fonctionnalités, l’existence de voitures “toutes options” n’est plus une nouveauté pour tout le monde. En effet, toutes les voitures sorties après les années 2010 disposent maintenant de caméra de recul, de sièges chauffants, de commandes à distance, etc.

La démocratisation des aides à la conduite ces dernières années

Il faut savoir que les voitures actuelles sont autant composées d’éléments électroniques qu’un avion. Il y a une trentaine d’années, les voitures ne disposaient que d’un moteur, d’un réservoir et de plusieurs sièges. La seule électronique embarquée était bien souvent l’injection d’essence, technologie introduite dans les années 1970. Par la suite de nombreuses innovations ont vu le jour comme le dispositif ESP (ou Electronic Stability Program).

Conçu par Bosch, l’équipementier allemand phare du secteur automobile, cette technologie aide le conducteur à garder le contrôle de son véhicule en cas de perte d’adhérence, ou à bien freiner en sécurité dans les virages dangereux par exemple. Il faut reconnaître que ce genre de système a révolutionné la sécurité automobile et permet à l’utilisateur de mieux contrôler son véhicule. Aujourd’hui, environ 70 % des véhicules disposent de ce système.

La technologie embarquée s’est d’ailleurs en premier lieu développée en ce sens : permettre d’améliorer la sécurité à bord, notamment avec d’autres systèmes comme les airbags ou l’ABS, conçus avant tout afin d’assurer la sécurité en vue d’éviter les accidents.

D’innombrables améliorations technologiques se préparent pour le futur

En effet, le futur nous réserve de nombreuses d’améliorations technologiques dans le secteur de l’automobile. Depuis un certain moment, nous pouvons déjà apercevoir l’arrivée des voitures autonomes. Comme son nom l’indique, ce type de véhicule n’a pas besoin d’un conducteur pour rouler, enlevant le risque de l’erreur humaine dans la phase de conduite. Ce moyen de transport intelligent fera son apparition d’ici quelques années.

D’après la NHTSA, l’agence américaine en charge de la sécurité routière, le système d’autonomie d’un véhicule est gradué de 0 à 4. Les voitures actuelles sont au niveau 2. En 2015, Google a sorti une auto capable de rouler avec un vrai mode de pilotage automatique, il s’agit donc d’un véhicule de niveau 3. Plus récemment, durant le salon de Francfort, Daimler a présenté une berline autonome de niveau 4, l’ESF 2019. D’autres marques tendent à accélérer la marche vers l’automobile autonome comme Tesla qui vise l’autonomisation de niveau 3 généralisée dans les prochaines années.

Une mutation en terme de mobilité à prévoir

La voiture du futur remet surtout en question la notion de mobilité et notre rapport à l’automobile. Plus le temps avance, plus les modifications de nos comportements et de notre mobilité seront indispensables. À titre d’exemple, il n’est pas impossible qu’un jour le concept de véhicule volant se concrétise par nécessité lorsque les routes deviendront impraticables ou trop engorgées. Quant à la législation, elle a parfois du mal à suivre l’évolution de la technologie, rapide et disruptive en termes de comportement et d’usage.

Concernant la fabrication, le processus de conception risque d’évoluer, les voitures du futur étant censées être produites différemment et avec de nouvelles contraintes. Afin d’intégrer de nouveaux composants, les constructeurs automobiles doivent revoir les installations sur les voitures, voir le design des voitures. Par ailleurs, le prix des équipements dernier cri comme l’autonomisation des voitures est certes encore élevé, mais la production de véhicules autonomes et connectés va très certainement largement se démocratiser. Même si elle sera très limitée dans un premier temps, nul doute que dans quelques années, la technologie embarquée sera encore plus présente dans nos vies.

Pour aller plus loin

Comments

Vos articles préférés

Achat de voiture : LOA ou achat comptant, quelle option choisir ?

Lorsque vous souhaitez faire l’acquisition d’une nouvelle voiture, la question du financement revient systématiquement : location avec option d’achat ou achat comptant,...

La réglementation pour conduire en milieu montagnard

Vous vous en êtes peut-être déjà rendu compte : les routes de montagne sont parfois très difficiles, surtout en hiver. La neige et le...

Comment savoir si mes pneus sont usés

Rouler avec des pneus lisses présente de nombreux risques pour l'automobiliste. Au-delà du fait que cela constitue une infraction au code de...