Quelle assurance choisir en fonction de sa situation ?

Related Articles

Comment choisir votre assurance auto si vous n’êtes pas encore assuré ?

Si vous êtes un jeune conducteur ou un conducteur malussé et que vous n’avez pas ou plus d’assurance, vous avez dû vous rendre compte au fil de vos recherches qu’il peut être parfois très compliqué de trouver une compagnie qui accepte de vous couvrir.

La grande majorité des agences qui proposent de tels contrats affichent souvent des tarifs rédhibitoires.

Sachez en effet qu’il existe une logique de l’assureur : les tarifs sont proportionnels à la probabilité de survenue d’un sinistre.

Et bien entendu, parmi les contrats à fort risque potentiel d’accident, on retrouve forcément les jeunes conducteurs ou encore les personnes qui se sont vues remercier par leur compagnie pour cause de malus excessif.

Heureusement, vous n’êtes pas le seul dans ce cas et il existe des solutions adaptées à chaque situation.

Sachez en premier lieu que la grande majorité des compagnies d’assurance vous accorderont plus facilement leur confiance si vous avez opté pour la conduite accompagnée ou supervisée.

En effet, l’ensemble des études réalisées à ce sujet mettent en évidence un taux d’accidents nettement inférieur chez les personnes ayant opté pour ce type de formation.

Certaines compagnies proposent en outre de favoriser les jeunes conducteurs dont les parents ont acquis du bonus en leur faisant profiter de conditions et de tarifs préférentiels.

Vous pouvez vous déclarer en tant que conducteur secondaire afin de bénéficier de tarifs plus avantageux.

Sachez également que le choix de votre véhicule n’est pas anodin.

Selon le modèle choisi, le prix de votre assurance voiture peut fortement varier.

Il est en effet vivement conseillé aux jeunes conducteurs de se tourner vers un véhicule bas de gamme dont la prise en charge des éventuelles réparations sera plus abordable que sur un modèle de valeur plus importante. De même, ce type de véhicules ne nécessite pas forcément d’assurance tous risques dont les prix sont largement supérieurs aux contrats dits “au tiers”.

Comment changer d’assurance ?

Si votre assurance auto date de moins d’un an, il faut généralement attendre la date du premier anniversaire afin de procéder à la résiliation.

Afin d’éviter un reconduction automatique de votre contrat, n’oubliez pas de vous y prendre avant cette date butoir.

Sachez qu’il est également possible de résilier un contrat de moins d’un an sous certaines conditions.

Vous pouvez pour ce faire invoquer certains motifs légitimes comme la vente de votre véhicule ou encore un changement concernant votre vie personnelle ou professionnelle (déménagement, séparation, licenciement…)

Il vous faudra pour cela envoyer à votre assureur un courrier recommandé avec accusé de réception précisant le motif exact de votre demande de résiliation.

Sachez que bien souvent votre nouvel assureur peut s’occuper de ces démarches à votre place.

En ce qui concerne les assurés dont la souscription du contrat est supérieure à un an, la loi Hamon leur offre la possibilité de procéder à une résiliation de leur assurance auto quand bon leur semble sans avoir besoin de justifier les motifs de leur décision.

Comment optimiser le tarif de votre assurance ?

Gardez à l’esprit que certains moyens liés aux nouvelles technologies facilitent énormément l’ensemble de vos démarches concernant la recherche ou le changement de votre assurance auto.

Parmi ceux-ci, les comparateurs d’assurances représentent une excellente façon de se faire une idée très précise des différentes garanties proposées ainsi que des prix pratiqués par chaque compagnie.

Ils peuvent donc se révéler d’une grande utilité afin de trouver simplement et rapidement le contrat qui vous offrira le meilleur rapport qualité prix.

Quoiqu’il en soit, ne vous contentez pas d’une simple comparaison au niveau des tarifs, sachez également prendre en considération les différentes garanties proposées.

La négociation et le fait de faire jouer la concurrence sont des techniques qui font encore leurs preuves.

Pour vous fidéliser, la plupart des compagnies d’assurance accepteront sans doute de vous faire une ristourne à titre de geste commercial.

Tout comme le fait d’éviter de déclarer le moindre petit sinistre qui risquerait de faire grimper le montant de votre prime et d’entraîner du malus.

Par conséquent, il peut parfois être plus intéressant de s’arranger à l’amiable avec l’autre partie lorsque vous êtes responsable d’un léger accrochage n’ayant pas entrainé de dommages très conséquents.

Ensuite, sachez que bon nombre d’assureurs vous permettent de moduler votre contrat afin de l’adapter au mieux à vos attentes.

Ceci vous permet de négocier à la hausse ou à la baisse certaines garanties de votre contrat en fonction des besoins qui vous sont propres.

N’hésitez pas en outre à mettre en avant auprès de votre compagnie d’assurance certaines options dont serait équipé votre véhicule.

Le fait par exemple de posséder un système antivol peut vous faire bénéficier de meilleurs tarifs.

Enfin, il existe des offres spéciales internet qui vous proposent des taux de remise en général assez intéressants.

Pour aller plus loin

Comments

Vos articles préférés

3 fautes maximum pour réussir l’examen du code de la route : info ou intox ?

Réussir son code avec un maximum de 3 de fautes au lieu de 5 : voici la rumeur qui agite la toile depuis plusieurs...

Les infractions entraînant un retrait de permis immédiat

Un permis ne compte que 12 points qui peuvent se perdre assez rapidement si vous ne respectez pas le Code de la route. Cela...

Le Duster, un 4×4 pas cher et performant !

Acheter le Duster, un 4x4 pas cher et performant ! Le SUV Duster du constructeur roumain Dacia, filiale du groupe...