Peut-on assurer une voiture qui ne nous appartient pas ?

Related Articles

En tant que conducteur, il faut toujours être assuré. Plusieurs cas de figure nous amènent à conduire une voiture qui ne nous appartient pas. On peut se retrouver à devoir conduire la voiture d’un proche qui nous a prêté les clefs pendant un certain temps. Est-ce possible que sur le contrat d’assurance et la carte grise, figure un nom différent ?

Oui, il est possible d’assurer une voiture qui ne nous appartient pas

La loi stipule qu’il est possible d’assurer une voiture qui n’est pas la sienne. En contactant l’organisme d’assurance, il faut être transparent quant à la situation. Celle-ci peut refuser de vous souscrire un contrat pour une voiture appartenant à un tiers. Elle peut également réclamer des preuves sur la provenance du véhicule et le lien que vous avez avec le propriétaire de la voiture. Parfois, il faudra se munir d’une déclaration sur l’honneur du titulaire de la carte grise. Il est important d’être clair sur la provenance du véhicule, au risque de voir le contrat d’assurance auto résilié, ce qui implique une diminution des indemnités, l’annulation de la prise en charge de certains sinistres et même le remboursement d’anciens sinistres indemnisés.

Quels contrats choisir pour assurer une voiture qui ne nous appartient pas ?

Deux possibilités s’offrent à celui qui conduit une voiture dont il n’est pas le propriétaire : s’assurer en tant que conducteur principal, ou en tant que conducteur secondaire.

En tant que conducteur principal, les contrats d’assurance classiques sont adaptés à la situation. Il faudra s’acquitter des cotisations et porter la responsabilité en cas de sinistre. En contrepartie, vous bénéficierez de toutes les garanties prévues dans le contrat. Sauf mention dans le contrat, les indemnités en cas de vol ou destruction du véhicule vont au propriétaire. Si vous obtenez des points de bonus/malus au volant de cette voiture, ils vous seront transférés lorsque vous assurerez votre propre véhicule.

Notez qu’il est possible de contacter l’assureur du propriétaire pour demander un changement de conducteur principal. Ainsi, il n’est pas toujours nécessaire d’ouvrir un nouveau contrat.

En tant que conducteur secondaire, vous serez placé sous la responsabilité du titulaire de la carte grise. Ainsi, c’est à lui de s’acquitter des cotisations. En cas de sinistres, c’est le propriétaire qui porte la responsabilité et qui bénéficie des indemnités. Ce contrat est plus adapté dans le cas où vous utiliseriez peu fréquemment la voiture concernée.

Pour aller plus loin

Comments

Vos articles préférés

Nos conseils pour aménager au mieux votre véhicule utilitaire

Nos conseils pour aménager au mieux votre véhicule utilitaire On le sait trop bien, un véhicule utilitaire c’est indispensable pour beaucoup de professions mais paradoxalement...

Pourquoi les jeunes conducteurs sont-il plus à risque ?

Pour un jeune adulte, il y a une étape importante pour obtenir sa liberté : obtenir le permis de conduire. Certes, une fois que...

3 fautes maximum pour réussir l’examen du code de la route : info ou intox ?

Réussir son code avec un maximum de 3 de fautes au lieu de 5 : voici la rumeur qui agite la toile depuis plusieurs...